UN ENGAGEMENT HISTORIQUE dans l'intérêt DES UTILISATEURS

Qualifelec, un engagement historique au bénéfice des utilisateurs d’installations électriques et énergétiques

Depuis sa naissance en 1955, Qualifelec est déterminé à agir pour l’amélioration continue de la filière électrique et énergétique au service de ses clients. A travers ses qualifications, Qualifelec atteste de la qualité des entreprises du génie électrique et énergétique, apportant aux clients la meilleure garantie de satisfaction, de sécurité et de performance des installations.

S’appuyant sur une représentativité, large et cohérente, de l’ensemble des acteurs du marché, Qualifelec s’inscrit, en toute indépendance, dans un écosystème de contrôle et d’évaluation de la filière. Notre volonté est de proposer au consommateur un signe de qualité fiable et objectif, permettant d’identifier les compétences des entreprises qualifiées


Un outil unique pour structurer et organiser la filière

Réglementer la profession d’installateur électricien est un sujet de réflexion des organisations professionnelles dès les années 20. Mais, c’est après-guerre que la nécessité d’informer et de former les professionnels sur les règles de l’électricité, largement méconnues, se fait plus pressante. En pleine période de reconstruction du pays, la qualité et la sécurité des installations électriques est un enjeu majeur.

Les professionnels de l’équipement électrique, à travers leurs fédérations et leurs représentations syndicales, ont dès lors cherché à construire les outils nécessaires à l’amélioration de la filière.

Répondant au vœu exprimé par l’Etat en juin 1949, à travers la Section permanente du Conseil Supérieur de l’Electricité, que « soient réglementées des modalités d’attribution d’un certificat d’agrément délivré aux installateurs électriciens », les organisations professionnelles d’électriciens, s’attellent à l’élaboration de solutions nécessaires au développement de la profession.

La création de Qualifelec, en 1955, est le prélude à la mise en place d’un système de qualité français, intégrant la normalisation (via l’UTE créée en 1907) et le contrôle (opéré par Consuel dès 1964).

Le 12 février 1955, le Ministre de l’Industrie et du Commerce donne un accord de principe à la création d’un organisme de qualification et de classification de l’équipement électrique qui s’appuierait sur « la nécessité de donner au public une plus grande sécurité, en lui permettant de choisir, pour l’exécution des travaux des professionnels possédant les connaissances techniques indispensables ».

Qualifelec tient son assemblée générale constitutive le 27 mai 1955, avec ses membres fondateurs, la FFIE, FEDELEC, l’UTE¸ EDF et l’Ordre des Architectes. Un protocole est signé dès le 1er juillet 1955 entre Qualifelec et ses deux ministères de tutelle (Ministère de l’Industrie et du Commerce et Ministère de la Reconstruction et du logement).

Les préoccupations de l’Etat et des collectivités territoriales sont alors très claires : en tant que clients et défenseurs des intérêts des consommateurs, ils veulent avoir affaire à des professionnels sérieux. Ils s’en remettent donc à Qualifelec, qu’ils encadrent en étant représentés dans ses instances, pour faire une sélection parmi ces professionnels, à travers des critères objectifs à définir.

En 1977, le SERCE rejoint Qualifelec, après l’UNA3E CAPEB en 1960. L’ensemble des organisations nationales professionnelles d’électriciens sont désormais membres de l’association, qui illustre toute la diversité des métiers d’installateur.

Grâce à sa détermination, Qualifelec devient, en 1969, le seul organisme de qualification des entreprises d’électricité. La légitimité de l’association s’impose naturellement au sein d’un marché qui accueille positivement la démarche qualité de Qualifelec.


Un signe de qualité fiable pour orienter le consommateur

Au cœur du système français de qualité, la vocation de Qualifelec est d’évaluer les entreprises du génie électrique et énergétique. Qualifelec construit les référentiels de ses qualifications, véritables outils permettant de répondre à ses objectifs, en prenant en compte les particularités du secteur et ses constantes évolutions.

L’évaluation des compétences techniques des entreprises porte sur leur aptitude à la fonction d’installateur, le respect des règles de l’Art, la capacité à se conformer aux normes en vigueur, à mettre en œuvre des installations sécurisées et de qualité, selon des technicités spécifiques.

Qualifelec vérifie également que les entreprises sont bien assurées en Responsabilité Civile dans les activités pour lesquelles elles sont qualifiées. L’organisme apprécie, enfin, l’encadrement technique de chaque entreprise et l’équipe nécessaire à l’exécution des travaux, pour lui délivrer une classification correspondant à son effectif.

Tous ces éléments contribuent à l’attribution d’une qualification assortie d’une classification, et d’éventuelles mentions. Ils sont matérialisés par un certificat, destiné à apporter au consommateur, maître d’ouvrage, la garantie de la compétence et du sérieux de l’entreprise. Qualifelec s’engage, ainsi, résolument vis-à-vis du client pour prouver la capacité de l’entreprise et conforter leur relation de confiance.

Pour exercer sa mission Qualifelec s’est doté d’instances partenariales rassemblant des professionnels installateurs, au travers des différentes organisations professionnelles, mais également des représentants des clients, des prescripteurs et des institutionnels.

Au fil des ans, le nombre d’adhérents s’est accru et s’est diversifié. Les instances de Qualifelec parviennent à réunir l’ensemble des acteurs qui composent un marché en perpétuelle mutation.

En 2018, les membres de Qualifelec, répartis en trois collèges, sont :

  • Pour le collège des professionnels installateurs : la FFIE, FEDELEC, l’ANITEC, l’UNA3E-CAPEB, la Fédération des SCOP-BTP, le SERCE, la Corporation des Electriciens du Bas-Rhin et le GSME.
  • Pour le collège représentant les intérêts des clients et des utilisateurs : l’Ordre des Architectes, le CINOV construction, EDF, la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies), la SMA BTP, la SNCF, la Mairie de Paris, le GPPEP (Groupement des Particuliers Producteurs d’Electricité Photovoltaïque).
  • Pour le collège représentant les intérêts généraux et les Institutionnels : le CNPP, Consuel, Socotec, Promotelec et l’Agence Qualité Construction.

Cette large représentativité conforte la place de Qualifelec comme seul organisme de qualification du génie électrique et énergétique.

Les qualifications de Qualifelec sont délivrées dans l’intérêt de toutes les parties prenantes. Elles anticipent et accompagnent, en permanence, les besoins à venir face aux nouveaux usages, avec le souci constant de la sécurité et de la qualité.

Les 13 qualifications de Qualifelec, complétées par des mentions, couvrent l’ensemble des activités de la filière, tant dans le bâtiment, le tertiaire, l’industrie, le secteur agricole que le génie civil. Elles sont regroupées en cinq grands domaines :

  • Courants Forts
  • Courants Faibles
  • Energies Renouvelables
  • Equipements électriques hors EnR
  • Infrastructures

Constamment animé par la volonté de renforcer son signe de qualité, Qualifelec s’est engagé, dès 2012, dans une démarche d’accréditation de son processus de qualification auprès du COFRAC. Depuis, les renouvellements successifs de cette accréditation témoignent que Qualifelec a su établir et maintenir un signe de qualité juste, sérieux et recherché.

Avec Qualifelec, c’est toute une filière qui s’engage pour assurer à la maîtrise d’ouvrage la bonne réalisation de ses travaux électriques et énergétiques.

©2019 www.qualifelec.fr. Tous droits réservés. Mentions légales. Politique de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?